Aujourd’hui, un praticien bien-être doit « obligatoirement » avoir un site web pour ne pas être dépassé par la concurrence. Être présent sur la toile est donc une nécessité. Malheureusement, certains professionnels optent pour des solutions « gratuites » qui nuisent à leur image de marque et qui ne sont pas bénéfiques pour leur activité. C’est une piste qu’il faut éviter à tout prix. Voici les 7 raisons de ne pas faire un site internet gratuit de praticien bien-être. Allons-y.

Une adresse web non professionnelle pour votre site de praticien bien-être

Avoir une adresse de site web du genre « masociete.sitegratuit.com » est un indice de manque de professionnalisme. Par ailleurs, c’est une adresse très difficile à retenir. Il est préférable de choisir un nom de domaine professionnel, comme masociete.com.

Par ailleurs, il faut savoir que les plateformes qui offrent des sites web gratuits aux praticiens bien-être facturent des prix tirés à la hausse quand le professionnel souhaite commander un nom de domaine personnalisé

Pas de comptes e-mail personnalisés

Comme pour le nom de domaine, vous n’aurez pas la possibilité d’avoir un email personnalisé, du genre contact@masociete.com. Vous n’aurez qu’un simple email que vous pouvez créer sur Gmail ou Outlook.

Des frais cachés pour votre site de praticien bien-être !

Lorsqu’on lance un business, c’est pour gagner de l’argent. C’est logique ! Les prestataires qui proposent donc des sites Internet gratuits doivent aussi gagner leur vie. C’est pour cette raison que ce genre de sociétés facture des frais cachés, comme par exemple l’accès FTP, l’hébergement d’images, les comptes de messageries. Souvent, les prix sont très élevés.

Dès que vous voulez rajouter des fonctionnalités à votre site, les frais s’avèrent plus élevés que si vous aviez choisi une solution payante dès le départ.

Un site Internet de praticien bien-être très lent

Pour minimiser les coûts, les sociétés qui proposent des solutions gratuites pour les praticiens mettent les sites web sur un seul serveur. Résultat : le site Internet est extrêmement lent. Le visiteur peut donc quitter la plateforme avant d’y mettre les pieds, sachant que ce point n’est pas avantageux pour le référencement naturel.

Des publicités sur votre site Internet

Comme déjà cité ci-dessus, les fournisseurs d’hébergement de sites Internet
gratuits doivent gagner de l’argent. Par conséquent, la plupart d’entre eux mettent des annonces publicitaires sur votre site web du praticien bien-être. Et, la mauvaise nouvelle, les concurrents peuvent contacter ce genre de sociétés pour afficher leurs encarts publicitaires sur votre plateforme.

Une mauvaise idée pour votre SEO

Créer un site Internet gratuit n’est pas avantageux pour un praticien bien-être qui souhaite mettre en place une stratégie axée sur le référencement naturel. Dans la majorité des cas, le site n’apparaîtra sûrement pas dans les premières positions des moteurs de recherche. Ce n’est pas bénéfique pour le développement de votre business !

Impossible de vendre en ligne

C’est l’une des principales raisons de ne pas faire un site Internet gratuit pour votre activité de praticien bien-être. Vous ne pourrez pas vendre des produits et/ou des services sur votre site web. Ou en tous cas vous risquez d’être limité en nombre de produits. Si vous voulez avoir une plateforme où vendre une formation en ligne par exemple, il est important de faire appel à un professionnel qui saura vous guider vers le bon choix.

Pour notre part nous apprécions des plateformes comme lesformateurslibres ou simplébo.